• EN
    Nigeria

    Nigeria

    Partager cette page
    Suivez nos équipes sur le terrain
    OK

    7928

    ENFANTS SOUFFRANT DE MALNUTRITION AIGUE SÉVÈRE ADMIS

    37822

    CONSULTATIONS GENERALES

    27192

    ENFANTS VACCINES CONTRE LA ROUGEOLE

    Etat de Borno


    CAPITALE

    Maiduguri


    POPULATION

    4,500,000

    habitants

    CONTEXTE PAYS

    Depuis 2009, le nord-est du Nigeria a été gravement affecté par les conflits armés violents entre l’armée fédérale nigériane et des groupes armés basés dans l’état de Borno. Les forces de sécurité nigérianes ont repris un certain nombre de villages et de villes dans la région depuis le début 2016, révélant des besoins humanitaires importants pour des populations jusque-là inaccessibles.


    Environ un tiers des personnes vivant dans l’Etat de Borno sont actuellement des déplacés internes, la majorité cherchant refuge à Maiduguri, la capitale de l’Etat. Les établissements de santé ont été détruits, pillés ou endommagés à la suite du conflit armé. Les établissements de santé qui fonctionnent encore sont limités, avec un manque de personnel ainsi que des fournitures et des équipements insuffisants pour couvrir les besoins de santé des personnes déplacées et des populations locales.


    Avant l’insurrection des groupes armés, l’Etat de Borno avait déjà des indicateurs de santé significativement plus bas que les chiffres nationaux. La détérioration de la situation sanitaire déjà précaire, combinée à la perturbation des marchés, du commerce et de l’agriculture dans la zone, a conduit à l’insécurité alimentaire. Les taux de mortalité infantile et maternelle ont grimpé en flèche en raison de la faible couverture vaccinale ainsi qu’une forte prévalence des maladies diarrhéiques et de la malnutrition aiguë. Selon l’Organisation mondiale de la santé, la situation générale de la nutrition dans l’Etat de Borno est classée comme très alarmante.

    OPÉRATIONS

    ALIMA apporte des sois médicaux d’urgence à des milliers d’enfants déplacés souffrant de malnutrition sévère et d’une épidémie mortelle de rougeole dans le nord du Nigéria. Suite à l’alerte des Nations Unies en mai à propos de la situation des déplacés par le conflit au Nord Nigéria, ALIMA a mené une mission d’exploration à Monguno, une ville de l’état de Borno où se réfugient plus de 150.000 déplacés. ALIMA a constaté des taux de malnutrition alarmants et un haut risque de mortalité. Aux côtés du Ministère de la Santé, ALIMA a soutenu la vaccination des enfants contre la rougeole.


    Aujourd’hui, ALIMA a déployé des ressources supplémentaires, notamment une équipe médicale internationale et ouvert une clinique pour fournir des soins médicaux d’urgence aux personnes déplacées à Monguno. Les équipes médicales d’ALIMA ont déjà traité un grand nombre d’enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère et continuent à soigner à des dizaines de patients par jour. Une épidémie de rougeole mortelle fait rage et ALIMA a déjà traité plus de 700 cas à Monguno. ALIMA se prépare également à fournir un soutien médical à d’autres populations vulnérables de l’Etat de Borno.


    Matthew Cleary, le coordinateur d’urgence d’ALIMA, indique qu' »il est clair que les populations de l’Etat de Borno font face à une situation d’extrême urgence sanitaire et nutritionnelle. ALIMA aide à conduire la réponse humanitaire médicale à Monguno ».


    Les projets d’ALIMA au Nigéria sont financés par OFDA, ECHO, UNICEF et la fondation Gates.